Parcourez la page

Muthulakshmi

J’ai perdu mon emploi à cause de la pandémie. ActionAid m’a aidé à nourrir ma famille pendant 4 mois.

 

Muthulakshmi est une mère célibataire de 39 ans et travaille dans le textile depuis plus de 21 ans. Avant l'arrivée de la pandémie, elle gagnait environ 6’000 roupies par mois (environ 74 francs), ce qui était essentiel pour subvenir aux besoins de ses deux enfants et de sa mère, qui vit avec eux.

En raison de l'arrivée de la deuxième vague, le gouvernement du Tamil Nadu a fermé toutes les entreprises. Muthulakshmi a ainsi perdu son emploi, mais en trouver un nouveau s'est avéré très difficile. Elle était incapable de nourrir ses enfants, même deux repas par jour. De plus, elle ne pouvait plus payer le loyer de sa maison.

Dans des conditions si difficiles, Muthulakshmi a pu subvenir aux besoins de sa famille pendant 4 mois grâce à la distribution gratuite de denrées non périssables soutenue par ActionAid, en coordination avec le gouvernement local.

Muthulakshmi_Story_ch_750

Muthulakshmi a ensuite commencé à travailler dans l'organisation de mariages, où elle a été harcelée sexuellement par son patron. En tant qu'ActionAid, nous avons travaillé avec la Fondation Shivraj Patel pour l'aider à surmonter cette situation effrayante.

Après six mois, elle a finalement trouvé un emploi pour une autre entreprise textile, où elle perçoit un salaire inférieur en raison des effets économiques de la deuxième vague de Covid-19.

De nombreuses femmes travaillant dans l'industrie textile sont confrontées à des situations similaires à celle de Muthulakshmi. Ces travailleuses demandent à leur gouvernement de veiller à ce que des subventions soient accordées pour soutenir les travailleurs du textile en temps de pandémie. En tant qu'ActionAid, nous travaillons pour garantir que les travailleuses comme Muthulakshmi aient accès à des moyens de subsistance pour leurs familles. Nous travaillons également pour que la voix des travailleurs du textile soit entendue, en Inde et ailleurs.