Parcourez la page

Le travail de soin non rémunéré

Un aperçu des principes directeurs et des normes minimales.

Les femmes représentent 70% de la main-d'œuvre dans les sphères de la santé et des services sociaux dans le monde, soit près de 100 millions de travailleuses au total

Le travail de soin et domestique est au cœur des communautés et fait partie intégrante des économies du monde entier. Cependant, en ce qui concerne le travail de soin non rémunéré et le travail domestique, les femmes supportent un fardeau disproportionné.

Bien qu'il existe des variations importantes selon les pays et les contextes, en moyenne, à l'échelle mondiale, les femmes passent quatre heures et 25 minutes par jour à effectuer des tâches de soin non rémunérées. En comparaison, les hommes ne font en moyenne qu'une heure et 23 minutes et cela change très lentement - de moins d'une minute par an au cours des 15 dernières années. La nature chronophage et souvent physiquement exigeante du travail de soin et domestique non rémunéré entrave l'accès des femmes à un travail décent et à des opportunités d'autonomisation économique, ainsi qu'aux droits fondamentaux à l'éducation, à la participation politique et aux loisirs.

Unpaid_Work_750

Le document « Les principes directeurs et les normes minimales concernant les soins non rémunérés et le travail domestique » décrit six principes directeurs et les normes minimales de soutien qui peuvent être utilisés pour influencer les politiques et les programmes visant à lutter contre le phénomène du travail de soin et le travail domestique non rémunérés et à apporter des changements transformateurs pour beaucoup des femmes et des filles.

 

Photocrédits: Md. Deloar Hossain/ActionAid
Cet article a été initialement publié par ActionAid International, «Principes directeurs et normes minimales concernant les soins non rémunérés et le travail domestique», 26/03/2021